Sénégal : 22 morts lors d'un rassemblement religieux

13/04/2017
Sénégal : 22 morts lors d'un rassemblement religieux

Site de retraite spirituelle

Au moins 22 personnes ont péri mercredi au Sénégal dans un incendie d'origine inconnue sur le site d'un rassemblement religieux musulman dans la région de Tambacounda (sud-est).

La catastrophe s'est produite à Médina Gounass, à environ 530 km au sud-est de Dakar, où affluent chaque année des centaines, voire des milliers de fidèles musulmans pour la "daaka", retraite spirituelle organisée pendant une douzaine de jours. 

"Le bilan ce (jeudi) matin est de 22 morts et 87 blessés", dont une vingtaine dans un état grave, a déclaré un responsable au groupement national des sapeurs-pompiers joint par téléphone, précisant que ce décompte était provisoire.

Selon lui, les blessés ont été évacués à l'hôpital régional de Tambacounda, à près de 80 km au nord de Médina Gounass.

Parmi les blessés, outre les brûlés, dont certains sévèrement atteints, figurent des victimes de la bousculade ou de chocs avec des objets sur le site, a indiqué cette source, précisant ignorer l'origine du feu.

L'incendie a été rapporté jeudi par plusieurs médias locaux, selon lesquels le sinistre s'est déclaré mercredi après-midi alors que des centaines de fidèles étaient rassemblés sur le site du "daaka", à l'écart des habitations mais comportant de nombreux abris provisoires faits de paille, environnés de moyens de locomotion, bagages, matériels de cuisine en plein air.

Le feu s'est rapidement propagé, faisant des victimes parmi les pèlerins et des dégâts importants, selon la presse locale. Certains journaux et sites ont notamment publié des photos d'animaux morts calcinés.

Selon le journal privé Le Quotidien, avec au moins 22 morts, "c'est le bilan le plus lourd en pertes humaines qu'un incendie ait jamais causé dans ce site de retraite spirituelle annuelle. En 2010, un incendie du genre avait causé six morts et plusieurs blessés".

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...
Newsletter abonnez-vous

Nous suivre: