Pax Africana : 'La décision de Trump attise les rancoeurs'

08/12/2017
Pax Africana : 'La décision de Trump attise les rancoeurs'

Une décision qui au final peut s'avérer payante

La décision du président américain de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël est ‘un dangereux précédent diplomatique au Proche et au Moyen-Orient’, peut-on lire dans un communiqué publié vendredi par la Fondation Pax Africana.

‘La décision du Président Trump aura pour conséquences d’attiser des rancœurs dans le long conflit israélo-arabe dont les tentatives de résolution sont au point mort (…)’, ajoute le communiqué.

La Fondation dirigée par l’ancien Premier ministre Edem Kodjo, estime que la décision des Etats-Unis aura comme effet, à très court terme, d’isoler Washington dans le monde, de saper tous les efforts de paix durable et sincère aux Proche et Moyen-Orient, et ramènera le monde à des temps sombres que plus personne ne souhaite vivre en ce XXIe siècle.

Le point de vue exprimé par cette Fondation mérite cependant un rappel historique.

Jérusalem est la capitale de l’Etat d’Israël depuis l’indépendance en 1948. Le président de l’Etat, le Premier ministre et les ministères sont installés dans cette ville.

Chaque visite officielle de dirigeants étrangers se déroule à Jérusalem et non à Tel-Aviv sans que cela ne suscite de protestation. 

Les autorités israéliennes prennent un soin tout particulier à garantir la liberté de culte pour les trois religions monothéistes qui n’a jamais été remise en cause.

Enfin les Etats-Unis ne font qu’appliquer une décision prise il y a plus de deux décennies.

Quant au fait de savoir si la reconnaissance sape les efforts de paix, comme l’affirme Pax Africana, les mois à venir diront si l’exécutif américain a fait le bon choix.

Face à la paralysie des pourparlers de paix entre Israéliens et Américains, la décision américaine peut constituer un électrochoc de nature à relancer les discussions.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...
Newsletter abonnez-vous

Nous suivre: