Faure s'engage en faveur de la Cédéao

20/07/2014
Faure s'engage en faveur de la Cédéao

Le 17 juillet dernier, l'Union européenne a alloué près de 5 millions d’euros à la Cédéao (Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest) pour lui permettre de créer une réserve alimentaire régionale afin de faire face aux situations de crise alimentaire.

La gestion opérationnelle a été confiée à l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID) en coordination avec la Cédéao.

La cérémonie de signature de la convention a eu lieu à Madrid entre Nicolas Berlanga-Martinez, l’ambassadeur de l'Union européenne au Togo, et José Manuel Garcia Margallo, le ministre espagnol des Affaires étrangères en présence du chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey.

Ce n’est pas tout à fait un hasard. Le président Faure Gnassingbé, au nom de la Cédéao, s’est battu auprès de l’Union européenne pour obtenir ce financement. Le représentant européen à Lomé s’est fait le relais efficace du chef de l’Etat pour convaincre les instances de Bruxelles.

Pour M. Gnassingbé, il s’agit d’un dossier communautaire de toute première importance. Si son pays est épargné par les pénuries alimentaires, il enregistre même d’importants excédents, il n’en va pas de même pour certains Etats de la région confrontés à d’importantes crises alimentaires.

L’engagement de l’UE en faveur d’une réserve alimentaire régionale est donc essentiel.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...
Newsletter abonnez-vous

Nous suivre: