Parchin : Téhéran remet des échantillons à l'AIEA

21/09/2015
Parchin : Téhéran remet des échantillons à l'AIEA

Le site est soupçonné d'avoir abrité des tests d'explosions

L'Iran a remis à l'Agence internationale de l'énergie atomique des échantillons prélevés sur le site militaire suspect de Parchin sans la présence d'inspecteurs de l'AIEA, a déclaré un responsable nucléaire iranien cité lundi par l'agence officielle Irna.

Situé à l'est de Téhéran, ce site est soupçonné d'avoir abrité des tests d'explosions conventionnelles applicables au nucléaire, ce que Téhéran a toujours démenti. Le chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Yukia Amano, a pu y effectuer dimanche une visite.

La semaine dernière, des échantillons ont été prélevés dans plusieurs endroits précis de Parchin par des experts iraniens sans la présence des inspecteurs de l'AIEA, dans le respect des règles et des normes requises, et leur ont été remis, a déclaré Behrouz Kamalvandi, porte-parole de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA).

M. Amano s'est rendu sur le site de Parchin où il a visité certains ateliers à propos desquels il y avait de fausses informations, avait déclaré dimanche M. Kamalvandi.

La presse américaine a en outre récemment affirmé que des travaux suspects se déroulaient dans le secteur du site de Parchin, mais selon le porte-parole de l'OIEA, il s'agissait de travaux de réfection d'une route inondée sur laquelle a pu se rendre M. Amano.

L'Iran refusait jusqu'alors à l'AIEA l'accès à cette base, mettant en avant sa nature militaire et soulignant que l'agence onusienne y avait déjà conduit des inspections en 2005 qui n'avaient rien donné.

Yukia Amano a effectué dimanche une visite d'une journée à Téhéran pour obtenir des clarifications sur le programme nucléaire de l'Iran.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...
Newsletter abonnez-vous
EN CE MOMENT

Nous suivre: