Inde : Accélération de la croissance

29/08/2014
Inde : Accélération de la croissance

La ville indienne de Kolkata

La croissance en Inde a atteint 5,7% au premier trimestre, clos fin juin, soit son meilleur résultat depuis deux ans, selon des statistiques officielles publiées vendredi. L'arrivée au pouvoir de la droite nationaliste hindoue a engendré un regain de confiance.

Il s'agit d'une nette accélération par rapport au rythme de 4,6% affiché sur le trimestre précédent et l'indice d'une accélération de l'activité de la troisième économie asiatique après un long ralentissement, selon les économistes. Le résultat du premier trimestre dépasse le consensus des analystes, qui tablaient sur une hausse du PIB de 5,5%.

La croissance a été portée au premier trimestre par le secteur électrique et gazier (+10,2% sur un an), les services financiers (+10,4%) et la construction (+4,8%), tandis que l'agriculture affiche une progression de 3,8%. L'industrie manufacturière a enregistré une hausse de 3,5%.

"Les élections de mai ont provoqué un regain de confiance et la production de biens d'équipement a rebondi sur les derniers mois", relevait Glenn Levine, économiste de Moody's Analytics, dans une note publiée avant les chiffres de la croissance.

Le Premier ministre Narendra Modi, net vainqueur des élections législatives en mai avec la majorité absolue à la chambre basse du Parlement, est considéré comme un dirigeant plus favorable aux milieux d'affaires que le précédent gouvernement conduit par le parti du Congrès.

En juillet, le ministre des Finances a affiché une prévision de croissance de 5,4% à 5,9% pour l'exercice budgétaire en cours clos fin mars 2015. Depuis deux ans, la croissance indienne était tombée sous les 5%, un rythme divisé par deux par rapport au début des années 2000.

L'Inde souffre d'une inflation élevée et a connu au cours des deux dernières années du gouvernement conduit par le parti du Congrès un ralentissement des investissements étrangers.

La croissance indienne peut retrouver un rythme de croissance d'environ 7% "grâce à de modestes réformes", selon l'économiste de Moody's Analytics. Modi a en particulier promis une TVA unifiée sur tout le territoire et un allégement du régime d'autorisation pour les entreprises.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...
Newsletter abonnez-vous

Nous suivre: