Croissance élevée dans les pays de l'UEMOA

03/10/2014
Croissance élevée dans les pays de l'UEMOA

Photo de famille des participants

Les ministres des Finances, les gouverneurs des Banques centrales et les présidents des institutions régionales de la Zone franc se sont réunis le vendredi à Paris, sous la présidence de Michel Sapin, ministre français des Finances et des Comptes publics.

Le Togo était représenté par Adji Otèth Ayassor, le ministre de l’Economie et des Finances.

En amont des assemblées annuelles de la Banque mondiale et du FMI, à Washington du 10 au 12 octobre, les participants ont échangé sur les principaux enjeux économiques et monétaires mondiaux et bilatéraux, afin de porter des messages communs. Ils ont notamment appelé, face à la faiblesse et au caractère inégal de la reprise économique, à faire davantage pour la croissance en soutenant la demande tout en approfondissant les réformes structurelles. 

Ils ont souligné la nécessité dans le cadre de la conférence sur le climat dite « COP21 » de parvenir à un nouvel accord ambitieux et universel dès 2020. Ils ont par ailleurs appelé les pays qui n’ont pas encore ratifié la réforme de 2010 de la gouvernance du FMI à le faire rapidement.

Les ministres, gouverneurs et présidents des institutions régionales ont également affirmé leur solidarité vis-à-vis des pays touchés par l’épidémie de la fièvre Ebola en Afrique de l’Ouest, en particulier la Guinée, le Libéria, la Sierra Leone et le Nigéria. Dans ce contexte, ils ont salué la mobilisation de la communauté internationale pour faire face à l’épidémie et ont encouragé l’ensemble des parties concernées à poursuivre leurs efforts de vigilance et de prévention.

Les participants ont également échangé sur la situation économique des pays africains membres de la Zone franc. Ils se sont félicités de l’orientation globalement favorable de l’activité économique au cours de l’année 2013 dans la plupart des pays, malgré une conjoncture internationale atone. 

En effet, la croissance est restée élevée dans l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), à 5,7%, soutenue par l’accroissement des investissements et les bons résultats agricoles dans la plupart des Etats membres., 5,4% dans la CEMAC et 3,9% aux Comores.

Les ministres, les gouverneurs et les présidents des institutions régionales ont réitéré leur engagement à accroître leurs efforts pour maintenir la croissance et améliorer la convergence des politiques macro-économiques, en portant une attention particulière à la gestion et à la soutenabilité des finances publiques.

Ils ont salué les travaux engagés par les Commissions pour améliorer les dispositifs de surveillance multilatérale et ont invité ces dernières à présenter à l’occasion de la prochaine réunion des ministres des Finances, au printemps prochain, l’état d’avancement de leurs travaux respectifs.

La prochaine réunion de la Zone franc aura lieu en avril 2015 à Bamako (Mali).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...
Newsletter abonnez-vous

Nous suivre: