Zone franc : enjeux économiques et monétaires mondiaux et bilatéraux

03/10/2014
Zone franc : enjeux économiques et monétaires mondiaux et bilatéraux

Adji Otèth Ayassor

Après le dernier G20 Finances (à Cairns les 20 et 21 septembre) et en amont des assemblées annuelles de la Banque Mondiale et du FMI (à Washington du 9 au 11 octobre), Michel Sapin, le ministre français des Finances et des Comptes publics et ses homologues de la Zone franc échangent vendredi à Paris sur les principaux enjeux économiques et monétaires mondiaux et bilatéraux.

Au cœur des discussions : la mobilisation des acteurs économiques, publics et privés, français et africains, le financement de la lutte contre le changement climatique, l’amélioration des systèmes d’informations financières des Etats africains, un enjeu important en termes de maîtrise sécurisée de la collecte de leurs recettes et de l’évolution de leurs dépenses.

Le Togo est représenté à cette réunion biannuelle par le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otèth Ayassor.

La Zone franc regroupe 14 pays d'Afrique sub-saharienne, les Comores et la France. 

Bâtie sur les liens historiques étroits qui unissent la France aux pays africains, la Zone franc est issue de la volonté commune de ces pays de maintenir un cadre institutionnel qui a contribué à la stabilité du cadre macroéconomique.

Dès l'adoption de l'euro, la monnaie européenne a remplacé le franc comme ancre monétaire des francs CFA et comorien, sans que les mécanismes de coopération monétaire de la zone en soient affectés. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...
Newsletter abonnez-vous

Nous suivre: