Gaz : contrat majeur entre Israël et la Jordanie

03/09/2014
Gaz : contrat majeur entre Israël et la Jordanie

Le roi Abdallah II de Jordanie

Les exploitants du champ de gaz naturel israélien Leviatan ont signé mercredi un protocole d'accord avec la Jordanie qui ferait d'Israël le principal fournisseur du royaume hachémite pour les 15 prochaines années, a annoncé la compagnie Noble Energy.

Les exploitants de la plateforme Leviatan ont signé aujourd'hui un protocole d'accord par lequel Israël devient potentiellement le principal fournisseur de gaz naturel de la Jordanie pour les 15 prochaines années, a indiqué dans un communiqué Noble Energy, société américaine et exploitant majoritaire du champ de gaz Leviatan, aux côté de trois compagnies israéliennes.

Le protocole d'accord prévoit la vente de 45 milliards de mètres cubes (au total sur toute la période) de gaz naturel à la Compagnie nationale électrique jordanienne, précise le communiqué. 

L'accord porte sur un montant d'environ 15 milliards de dollars.

Le ministère de l'Energie israélien, qui devra donner son feu vert pour la finalisation de l'accord, a accueilli la nouvelle avec enthousiasme.

Il s'agit d'une étape historique qui permettra de renforcer les liens politiques et économiques entre Israël et la Jordanie, a indiqué dans un communiqué Sylvan Shalom, le ministre israélien de l'Energie. 

Il a insisté sur l'importance pour Israël de continuer à fournir de l'énergie à ses voisins dans une telle période, faisant référence au contexte géopolitique régional actuel. 

Ces dernières années, au moins deux champs offshore particulièrement prometteurs ont été découverts au large des côtes israéliennes en Méditerranée: Tamar, avec des réserves estimées à 250 milliards de mètres cubes (BCM), dont l'exploitation a commencé en mars 2013, et Leviatan, avec 540 BCM, dont la production débutera en 2016.

Selon le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, les recettes qu'Israël retirera de ces exportations devraient atteindre 60 milliards de dollars (environ 45 milliards d'euros) durant les 20 prochaines années.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...
Newsletter abonnez-vous

Nous suivre: