L'UE critique le projet du Premier ministre israélien

11/09/2019
L'UE critique le projet du Premier ministre israélien

La vallée du Jourdain

La promesse du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu d'annexer un pan stratégique de la Cisjordanie occupée "compromet les perspectives d'une paix durable", a déclaré mercredi à l'AFP un porte-parole de l'UE.

"La politique de construction et d'expansion des colonies de peuplement, y compris à Jérusalem-Est, est illégale au regard du droit international, et les mesures prises dans ce contexte compromettent la viabilité de la solution prévoyant deux États et les perspectives d'une paix durable", a indiqué le porte-parole.

"Aujourd'hui, j'annonce mon intention d'appliquer, avec un futur gouvernement, la souveraineté d'Israël sur la vallée du Jourdain et la partie nord de la mer Morte", a annoncé mardi Benjamin Netanyahu. Une promesse destinée à son électorat de droite à une semaine des élections législatives.

La vallée du Jourdain représente environ 30% de la Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967. M. Netanyahu a précisé vouloir annexer les colonies juives, qui représentent environ 90% du territoire de la vallée, mais "pas des villages ou des villes arabes comme Jéricho".

"L'Union européenne ne reconnaîtra aucune modification des frontières d'avant 1967, y compris en ce qui concerne Jérusalem, autre que celles convenues par les parties", a rappelé le porte-parole européen. Cette position a été réaffirmée dans de nombreuses conclusions du conseil des ministres des Affaires étrangères de l'UE, a-t-il souligné.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...
Newsletter abonnez-vous

Nous suivre: