L'axe Beyrouth-Téhéran

05/10/2021
L'axe Beyrouth-Téhéran

Nagib Mikati

Le Premier ministre libanais, Nagib Mikati, s'est entretenu mardi au Sérail avec l'ambassadeur d'Iran, Mohammad Jalal Firouznia, au sujet des relations bilatérales, rapporte l'Agence nationale d'Information (Ani, officielle), à la veille de la visite mercredi à Beyrouth du ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amir Abdollahian.

La visite du chef de la diplomatie iranienne, dont le programme est entouré de flou, intervient dans un contexte politique marqué par des violations de la souveraineté libanaise, notamment à travers l'importation de carburant iranien à l'initiative du Hezbollah, ce qui n'avait pas suscité de véritable réaction officielle, M. Mikati se contentant de se dire "attristé" par les atteintes à la souveraineté nationale dans une interview à la chaîne CNN.

Juste après la formation de son équipe ministérielle le 10 septembre dernier, facilitée par un rapprochement franco-iranien, M. Mikati avait déclaré que son gouvernement déploiera des efforts pour rétablir les ponts coupés avec les pays arabes, mais le désengagement de certains pays arabes au Liban, notamment de l'Arabie saoudite, semble appelé à durer.

Cela a été illustré par la conversation téléphonique, jeudi dernier, entre le président français, Emmanuel Macron, et le prince héritier saoudien, Mohammad Ben Salmane, qui aurait fait savoir à son interlocuteur que la position de Riyad à l'égard du Liban restera inchangée aussi longtemps que le pays sera sous la coupe du Hezbollah pro-iranien.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...
Newsletter abonnez-vous

Nous suivre: