La Russie veut un gouvernement de mission au Liban

15/02/2021
La Russie veut un gouvernement de mission au Liban

Mikhaïl Bogdanov

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Mikhaïl Bogdanov, s'est entretenu lundi avec le Premier ministre libanais désigné, Saad Hariri, lors d'un appel téléphonique au cours duquel il a appelé à la formation rapide d'un gouvernement au Liban qui pourra obtenir le soutien de la majorité parlementaire et l'appui du chef de l'Etat, Michel Aoun. 

MM. Hariri et Bogdanov ont discuté de "la crise sociale et politique que traverse le Liban", selon un communiqué publié par la diplomatie russe.

M. Bogdanov, qui est également représentant personnel du président russe Vladimir Poutine pour le Moyen-Orient et l’Afrique, a dans ce cadre insisté sur "l'importance de former rapidement un cabinet de mission, présidé par Saad Hariri et qui pourra bénéficier de la majorité des voix au Parlement" lors du vote de confiance et de l'appui du président libanais, Michel Aoun.

Cet entretien téléphonique survient alors que le fossé de la crise gouvernementale se creuse toujours plus entre le chef de l'Etat et le Premier ministre désigné, qui ne parviennent pas à s'entendre sur le mécanisme de la mise en place du cabinet, sa forme et la répartition des portefeuilles.

M. Hariri, qui a effectué ces dernières semaines une tournée dans plusieurs pays, a été reçu vendredi par le président Aoun, pour la première fois depuis le 23 décembre 2020, sans que cela permette de faire progresser la formation du gouvernement. Dans un discours prononcé dimanche, Saad Hariri a rendu le chef de l’Etat et son camp responsables du blocage. 

Par ailleurs, Saad Hariri et Mikhaïl Bogdanov ont évoqué la pandémie de coronavirus et l'envoi prochain, par Moscou, de doses du vaccin russe Spoutnik V.  Selon certains médias locaux, le ministre sortant de la Santé, Hamad Hassan, se dirige bientôt en Russie pour mener des discussions liées à ce dossier.

Plus tôt dans la journée, M. Bogdanov s'était entretenu avec le leader druze Walid Joumblatt, notamment au sujet de la crise gouvernementale.

Le diplomate avait notamment souligné la volonté de Moscou d'aider à "dépasser les obstacles qui empêchent la mise sur pied du cabinet". Il a par ailleurs invité Walid Joumblatt à se rendre en Russie.

Newsletter abonnez-vous

Nous suivre: