La menace se précise

12/06/2014
La menace se précise

Les jihadistes étaient jeudi à moins de 100 km de Bagdad, après avoir pris de larges territoires du nord de l'Irak où ils ont lancé une offensive fulgurante en début de semaine, ont indiqué des responsables jeudi.

Depuis mardi, les jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) se sont emparés, dans le nord du pays, de la deuxième ville d'Irak, Mossoul, de sa province, Ninive, et de secteurs dans deux provinces proches, Kirkouk et Salaheddine, majoritairement sunnites. Mercredi ils ont pris Tikrit, à 160 km au nord de Bagdad.

Leur porte-parole, Abou Mohammed al-Adnani, les a exhortés mercredi à marcher sur Bagdad et a critiqué M. Maliki pour son incompétence, dans un enregistrement sonore diffusé par le réseau américain de surveillance des sites islamistes SITE.

Alors que les forces de sécurité ne parviennent le plus souvent pas à stopper la progression fulgurante des extrémistes, M. Maliki a appelé, dans son adresse hebdomadaire mercredi, toutes les tribus à apporter leur soutien militaire à l'armée et à la police et de former des unités de volontaires pour leur venir en aide dans leur combat contre l'EIIL.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...
Newsletter abonnez-vous

Nous suivre: