Voyage du pape en terre d'islam

01/02/2019
Voyage du pape en terre d'islam

La grande mosquée cheikh Zayed à Abu Dhabi

Le pape François entame dimanche soir un voyage historique aux Emirats arabes unis, première visite d'un souverain pontife dans la péninsule arabique, où il va chercher à renforcer davantage les liens avec l'islam.

Il est attendu à Abou Dhabi, capitale des Emirats arabes unis, pour un séjour jusqu'à mardi au cours duquel il participera à une rencontre interreligieuse et retrouvera le grand imam sunnite d'Al-Azhar, cheikh Ahmed al-Tayeb, à qui il avait rendu visite en Egypte en 2017.

Le souverain pontife a fait du rapprochement entre l'islam et le catholicisme, deux des plus grandes religions, une pierre angulaire de sa papauté.

Le pape a dit croire que la rencontre interreligieuse prévue lundi reflétera "le courage et la volonté d'affirmer que la foi en Dieu unit et non divise, rapproche malgré les distinctions, éloigne de l'hostilité et de l'aversion".

Le prince héritier d'Abou Dhabi, Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, qui a invité le pape aux Emirats, a salué en lui, dans un tweet jeudi, un "homme de paix et d'amour", espérant que "les générations à venir prospéreront dans la paix et la sécurité".

Les Emirats ont été régulièrement critiqués ces dernières années par des ONG en Occident pour leur intervention militaire au Yémen aux côtés des Saoudiens.

Contrairement à l'Arabie saoudite voisine qui interdit la pratique d'autres religions que l'islam, les Emirats arabes unis, où l'immense majorité de la population est composée de travailleurs étrangers, soignent leur image et cherchent à projeter des valeurs de tolérance religieuse et de diversité culturelle.

Les Emirats, qui s'enorgueillissent d'avoir un ministre de la Tolérance, ont ainsi déclaré 2019 "Année de la Tolérance".

Des millions d'expatriés vivent dans ce pays du Golfe, dont d'importantes communautés d'Inde et des Philippines. Il y a environ un million de catholiques dans cet Etat, adepte d'un islam plutôt modéré et dont la société est largement ouverte vers le monde extérieur.

Cependant, les autorités contrôlent les pratiques religieuses et répriment toute contestation politique ou exploitation de la religion, y compris par les islamistes.

Au dernier jour de sa visite mardi, le pape François dirigera une messe à laquelle participeront plus de 130.000 personnes, ce qui devrait être le plus grand rassemblement jamais organisé aux Emirats, selon des médias locaux.

Depuis le début de son pontificat, le pape s'est rendu à plusieurs reprises dans des pays dont la population est majoritairement musulmane, comme l'Egypte, l'Azerbaïdjan, le Bangladesh et la Turquie. En mars, il est attendu au Maroc.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...
Newsletter abonnez-vous
EN CE MOMENT

Nous suivre: