Biélorussie : Loukachenko blacklisté par les pays baltes

31/08/2020
Biélorussie : Loukachenko blacklisté par les pays baltes

Alexandre Loukachenko

La Lituanie, l'Estonie et la Lettonie ont inscrit lundi sur la liste noire le président bélarusse Alexandre Loukachenko et 29 hauts fonctionnaires de son régime pour fraude électorale présumée et répression des manifestants pro-démocratie.

Les pays baltes, membres de l'UE et de l'OTAN, ont annoncé leurs sanctions dans le cadre d'un effort coordonné pour soutenir les manifestations au Bélarus voisin, qui entrent dans leur quatrième semaine depuis l'élection présidentielle contestée du 9 août.

"Nous envoyons un message que nous devons faire davantage que de simplement publier des déclarations, nous devons également prendre des mesures concrètes", a déclaré  le ministre lituanien des Affaires étrangères Linas Linkevicius.

Outre le président Loukachenko lui-même, les listes noires nationales comprennent également 29 fonctionnaires notamment de la Commission électorale, des ministères et des forces de l'ordre. Selon M. Linkevicius, ces listes pourraient être élargies dans un avenir proche.

Son homologue estonien, Urmas Reinsalu, a déclaré pour sa part que les Pays baltes "démontrent que nous nous attaquons aux violations des droits de l'Homme au Bélarus avec le plus grand sérieux".

L'Union européenne envisage aussi des interdictions d'entrée et des gels d'avoirs à l'égard d'une vingtaine de fonctionnaires bélarusses, mais cette liste nécessite l'approbation des 27 États de l'UE.

Certains membres occidentaux de l'UE estiment que sanctionner Alexandre Loukachenko pourrait entraver les efforts visant à nouer le dialogue entre les autorités et l'opposition, et pousserait le président bélarusse dans les bras de la Russie.

Autrefois occupés par l'Union soviétique, les États baltes sont tous de la zone euro. La Lettonie et la Lituanie ont des frontières communes avec le Bélarus. La Lituanie, qui a pris la tête de la diplomatie européenne sur le Bélarus, donne également refuge à la cheffe de file de l'opposition bélarusse Svetlana Tikhanovskaïa.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...
Newsletter abonnez-vous
EN CE MOMENT

Nous suivre: