Bombardements sur Lviv

18/04/2022
Bombardements sur Lviv

Evacuation de blessés à la gare de Lviv

Cinq "puissantes" frappes de missiles russes ont touché lundi matin Lviv, grande ville de l'ouest de l'Ukraine d'ordinaire relativement épargnée par les combats, ont annoncé son maire et un conseiller de la présidence.

Les chemins de fer ukrainiens ont indiqué sur Telegram que "plusieurs missiles sont tombés à proximité des installations ferroviaires", sans faire de victimes et sans entraver la circulation.

"Nous réparerons notre infrastructure endommagée. Le chemin de fer continue de fonctionner", a affirmé le président du conseil d'administration de la compagnie, Alexandre Kamychine, publiant la photo de maisons en feu directement à proximité d'une voie ferrée. "Les Russes continuent d'attaquer de façon barbare les villes ukrainiennes depuis les airs, déclarant cyniquement au monde entier leur +droit+ de... tuer des Ukrainiens", a fustigé M. Podoliak.

Situés loin du front, Lviv et l'ouest de l'Ukraine sont rarement visés par des bombardements depuis le début de l'invasion russe le 24 février. Le 26 mars, Lviv avait subi une série de frappes russes, dont deux avaient touché un dépôt de carburant et fait cinq blessés, selon les autorités locales.

La ville avait aussi été la cible le 18 mars d'une frappe qui avait atteint une usine de réparation d'avions proche de l'aéroport, sans faire de victimes.

Le 13 mars, des missiles de croisière russes avaient visé une importante base militaire à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest de Lviv, faisant au moins 35 morts et 134 blessés.

Proche de la frontière polonaise, Lviv s'est convertie en ville-refuge pour les personnes déplacées et a accueilli au début de la guerre plusieurs ambassades occidentales transférées à partir de Kiev.

Newsletter abonnez-vous

Nous suivre: