Alibaba, la formidable réussite du secteur privé chinois

07/09/2018
Alibaba, la formidable réussite du secteur privé chinois

Le président du Togo et Jack Ma vendredi sur le campus d'Alibaba

Le président Faure Gnassingbé, qui séjourne en Chine depuis le début de la semaine, s’est rendu vendredi à Hangzhou, la capitale du Zhejiang.

Cette ville est connue pour accueillir le siège du mastodonte de l’e-commerce Alibaba.

Et le chef de l’Etat s’est justement rendu sur le campus de cette société où il a été accueilli par l’emblématique co-fondateur du groupe, Jack Ma.

Alibaba, c’est le commerce en ligne : ventes de voitures, de motos, de textile, d’électronique, mais la société a opéré un virage stratégique vers le cloud et les produits financiers. La concurrence est frontale et peu amicale avec les banques et les compagnies d’assurances chinoises qui redoutent cette concurrence.

Ant Financial, filiale dédiée, est la 10e banque globale mondiale devant Royal Bank of Canada, BNP Paribas et Goldman Sachs.

Lors de la visite de la délégation présidentielle, M. Ma a indiqué qu’il était prêt à recevoir des jeunes togolais pour une formation.

Le géant chinois envisage de développer des sites de e-commerce en Afrique. Raison pour laquelle il a reçu cette semaine les présidents d'Afrique du Sud et du Sénégal, également sur le campus de sa société.

Jack Ma, a annoncé le même jour, son départ en retraite à compter de lundi, jour de ses 54 ans, dans une interview au New York Times publiée vendredi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...
Newsletter abonnez-vous

Nous suivre: