Union sacrée contre le terrorisme

30/07/2018
Union sacrée contre le terrorisme

Photo de famille des présidents d'Afrique de l'Ouest et du Centre

Le sommet conjoint Cedeao-Ceeac s’est achevé lundi à Lomé. Les représentants des 26 Etats présents ont affiché leur détermination à lutter contre les extrémismes et le terrorisme.

Les pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre ont décidé de mettre leur force en commun grâce à un mécanisme d’alerte précoce et de réponse rapide.

Les commissions de la Cedeao et de la Ceeac ont été instruites pour faciliter les procédures d’entraide et de coopération judiciaire.

Les deux entités régionales s’engagent à faire face ensemble aux défis sécuritaires. 

Les chefs d’Etats ont condamné avec la plus grande fermeté les actes terroristes contre les populations civiles, les forces de défense et de sécurité nationales et internationales. 

Il ont souligné la nécessité d’avoir une vision partagée des menaces auxquelles sont confrontées les deux régions par l’adoption de la Déclaration de Lomé sur la paix, la sécurité et la stabilité et la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent.

Plusieurs décisions sont issues de cette déclaration dont une relative aux violences générées par la transhumance. 

Vu l’ampleur des défis, un sommet conjoint aura lieu désormais tous les deux ans en janvier en marge du sommet ordinaire de l’Union africaine.

Le prochain rendez-vous aura lieu en 2020 au Tchad.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...
Newsletter abonnez-vous

Nous suivre: